• Les ingénieurs se mobilisent...

    06 Juillet 2015

    <a href="http://alumni.grenoble-inp.fr/wp-content/uploads/2013/03/IESF.jpg"><img class="alignright size-medium wp-image-23732" src="http://alumni.grenoble-inp.fr/wp-content/uploads/2013/03/IESF-300x106.jpg" alt="IESF" width="300" height="106" /></a>

    « Ingénieurs et scientifiques de France », fédère l’ensemble des associations d’élèves et de diplômés d’écoles d’ingénieurs. Notre Association en est bien sûr un membre actif.

    IESF œuvre au niveau national et régional pour faire en sorte que les ingénieurs occupent la place qui devrait leur revenir, compte tenu de leurs compétences et de leur expérience de terrain, dans le paysage économique et social de notre pays, et deviennent force de proposition auprès des pouvoirs publics, dans une situation difficile pour notre pays et pour l’Europe.

    Ce n’est toujours pas le cas : il est significatif de constater que les ministères « techniques » en charge de l'industrie, de la recherche, de l’énergie, ou encore de l'environnement, sont aux mains d'élites issues de la haute administration alors que ce sont des ingénieurs qui occupent ces postes dans de nombreux pays qui ne s’en portent pas plus mal semble t il. Le politique semble d’ailleurs avoir déserté le champ de la prospective stratégique...

    On constate aussi une certaine désaffection pour les carrières scientifiques au moment de l’orientation des élèves qui traduit une perte certaine d’attractivité pour des métiers dont les produits sont pourtant omniprésents dans la vie quotidienne.

    Cette prise de conscience conduit « <a href="http://home.iesf.fr/">La Société des Ingénieurs et Scientifiques de France </a>» à rechercher une meilleure visibilité et une reconnaissance des ingénieurs sur le terrain décisionnel et politique.

    Cette orientation a été illustrée par le Livre Blanc préalable aux dernières élections présidentielles et plus récemment par le lancement du projet « Spring ». Statuts et règlements intérieurs ont été modifiés dans cette optique. L’organisme est reconnu d’utilité publique avec ses conséquences sur le plan fiscal.

    Après un travail soutenu avec les ministères, le président d’IESF a écrit au premier ministre afin d’obtenir, par des modifications législatives, la concrétisation de ses efforts et des places réservées dans les grandes structures de réflexion, de concertation et de préparation à la décision Conseil Economique et Social et ses relais en Régions notamment.

    Un lobbying national accentué et le renforcement au niveau des régions de la Journée Nationale de l’Ingénieur visent à promouvoir l’idée que les ingénieurs se battent pour l’emploi, l’innovation et la compétitivité, ce qu’ils font d’ailleurs depuis toujours.

    <em>Grenoble INP Alumni MCP 6/7/2015</em>

    <em> </em>

    • Partenaires