• RAID 2018 en images

    21 Juin 2018

    La 23ème édition du Raid Grenoble INP s’est tenue le week-end des 5 et 6 mai 2018.
    Vingt-sept équipes retenues parmi 55 inscrites au Prologue ont affronté le parcours qui leur
    était proposé au coeur du massif de la Chartreuse. On comptait treize équipes actives et
    quatorze équipes étudiantes. Malheureusement, l’équipe handi-valide du Prologue n’a pu
    participer, les pentes de Chartreuse étant trop dangereuses pour le concurrent en situation
    de handicap. L’équipe entreprise qualifiée n’a pas pu se présenter.
     

    Photo 1 : arrivée de l’équipe Papet1 à Grenoble

     

    Stratégie, gestion du temps et connaissance de soi étaient cette année encore les
    valeurs indispensables pour venir à bout du parcours. Le parcours de base, obligatoire,
    composé de VTT et de trail avait été pensé pour être accessible à tous. En revanche, le
    temps imparti (soit 8h00 le premier jour et 8h30 de course le second) était volontairement
    insuffisant pour réaliser l’ensemble des activités facultatives proposées. Parmi ces dernières,
    on retrouvait les classiques Run&Bike et courses d’orientation mais également un tir à la
    carabine façon biathlon le premier jour, une descente en rappel de 15 ou 30 mètres le
    second ainsi que deux activités handi-sportives : une activité de fléchette pendulaire
    (adaptation du tir à l’arc) et une activité de handi-hockey. Ces activités étaient maintenues
    secrètes jusqu’au dernier moment pour les concurrents. Les pénalités de dépassement
    horaire ayant été pensées pour être les plus dissuasives possible, les équipes devaient
    affiner leur stratégie pour réaliser un maximum d’activités tout en s’assurant d’arriver à
    l’heure. Seules deux équipes sont arrivées avec plus de vingt minutes de retard à Grenoble.
    Cinq équipes étaient en retard de moins de 20 minutes.
    Le rendez-vous était donné aux équipes le vendredi soir à la Maison de Grenoble INP
    pour émarger l’entrée en course et procéder aux vérifications du matériel. Les conditions
    d’enneigement sur le massif de la Chartreuse les jours précédant l’événement nous ont
    contraints à être particulièrement sévères sur la présence du matériel obligatoire pour chaque concurrent. Les concurrents étaient ensuite acheminés en bus jusqu’à Saint-Cassin,
    ville départ de cette 23ème édition.
    Samedi matin, 8h30 : le départ était donné. Les 27 équipes se sont élancées pour un
    trail de 1 km avant de récupérer leurs VTT. Trente-cinq kilomètres de VTT les séparaient de
    Saint-Pierre-de-Chartreuse où nous faisions étape pour la nuit. Sur le tracé, les concurrents
    pouvaient profiter des activités proposées au Désert d’Entremont, à Saint-Même-d’en-Bas ou
    au point de La Scia. Afin de récupérer au mieux entre les deux jours de course, nous avons
    cette année encore proposé un service de massage. Quatre étudiants de la faculté de
    kinésithérapie de Grenoble ont ainsi travaillé durant 4 heures sous l’oeil avisé d’une
    kinésithérapeute professionnel. Rebelote le lendemain, le départ était donné à 8h00 pour
    8h30 d’épreuve, à commencer par un trail de 7 km. En passant par le col du Coq, le Sappeyen-
    Chartreuse et Quaix-en-Chartreuse, les concurrents ont rejoint l’esplanade François
    Mitterrand pour une arrivée au coeur de Grenoble.