• Signature d'un partenariat ERASMUS entre Grenoble INP et l'université de Bristol dans le domaine du nucléaire

    15 Mars 2017

    Grenoble INP et l’Université de Bristol ont signé le 22 février 2017 un accord de partenariat ERASMUS dans le domaine du nucléaire, l'une des spécialités scientifiques de Phelma.

    Monde - Echanges © Tonis Pan - Fotolia.jpg
    A partir de l’été 2017, les étudiants de Phelma (filière Génie énergétique et nucléaire- GEN et master Material for Nuclear Energy - MaNuEn) pourront aller à l’université de Bristol pour suivre des projets de recherche ou conduits en partenariat avec des industriels. Réciproquement, les étudiants britanniques du Master of Science « Nuclear Science and Engineering » de l’université de Bristol pourront suivre des cours à Phelma.
     
    La France est vue comme un des plus importants leaders dans le domaine du nucléaire en termes d’activité industrielle et de paysage académique. Sur le plan industriel, le géant français de l'électricité EDF est l'acteur majeur du nucléaire en Grande-Bretagne, en étant depuis 2008 propriétaire du groupe British Energy et de ses huit (sur dix) centrales du pays. Dernièrement, le Royaume-Uni, dans un grand besoin de renouveler son approvisionnement en énergie, a donné son accord à EDF pour la construction de deux réacteurs de type EPR dans le sud-ouest de l’Angleterre, pour une mise en service prévue à la fin de 2025. Côté académique, Grenoble INP entretient des liens forts et particulièrement pérennes avec le groupe EDF mais aussi l’Institut des sciences et Techniques nucléaire (INSTN) et le CEA.
     
    Ce partenariat récemment signé présente donc de nouvelles et réelles opportunités pour améliorer l’expérience des étudiants de l’université de Bristol. Ces échanges sont administrés selon un accord Erasmus, permettant aux étudiants et aux personnels de voyager, échanger et éventuellement favoriser des liens de coopération en recherche.
    • Grenoble INP